L’opérateur du Terminal A Conteneurs de Toamasina renforce ses équipements à quai
11 jan 2007

Madagascar International Container Terminal Services Limited (Filiale du groupe ICTSI),  vient de mettre en service une nouvelle grue de dernière génération qui va permettre d’augmenter les cadences de chargement et déchargement des navires à Toamasina.

La mise en service de la nouvelle grue mobile GOTTWALD modèle GHMK 6407, au terminal à conteneurs de Toamasina, le seul de ce genre à Madagascar, représente une étape importante du programme de modernisation de MICTSL au niveau des quais et des équipements de manutention. 

A part l’augmentation des cadences apportée par cette nouvelle grue qui vient rejoindre les deux autres déjà en service à Toamasina, MICTSL a fait l’acquisition d’un accessoire (« spreader » de marque BROMMA) permettant de charger ou décharger deux conteneurs de 20’ pieds de 25 tonnes simultanément.

Cette double manutention, la première du genre utilisée dans la région, est particulièrement conçue pour de plus gros navires qui sont en service dans les lignes desservant l’Asie et lesquels ont une concentration importante de conteneurs de 20’ pieds. La hauteur de la nouvelle grue comparée aux deux existantes s’avère aussi être un avantage car elle procure plus de visibilité aux conducteurs grâce à la position plus élevée de la cabine de commande.

La nouvelle grue a une portée maximale de 51 mètres largement au delà des besoins actuels de MICTSL qui est de 41 mètres pour les navires ayant une rangée de 13 conteneurs sur le pont.

MICTSL pourra opérer de façon optimale au niveau des deux quais après la réhabilitation du quai C2 qui nécessite des renforcements pour pouvoir supporter des charges accrues. Ceci permettra à l’opérateur du terminal d’offrir plus de capacité de chargement en disséminant les trois grues sur les deux quais tout en continuant à utiliser les grues des navires en cas de besoin.

Apres l’acquisition de cette nouvelle grue mobile, d’une valeur de plus de 4 millions de Dollar U.S., le total des investissements entrepris par MICTSL depuis la privatisation du terminal à conteneurs par le gouvernement Malgache en 2005 et la signature de la convention avec le groupe ICTSI seraient de l’ordre de 36 millions de Dollar U.S. ; en incluant la réhabilitation des quais, la modernisation des terre-pleins  et l’électrification du terminal. D’autres investissements ont déjà été effectués notamment l’achat de nouveaux équipements de manutention: 4 « Rubber tyred Gantries », un nouveau “reach stacker” et 14 tracteurs de terminal. Ceux-ci, à part la modernisation du système  informatique utilisé pour la gestion du terminal par la mise en place réussie de NAVIS SPARCS. 

Commentant l’arrivée de la nouvelle grue, Le Directeur Général de MICTSL, Monsieur Christian Gonzalez  a souligné que « l’arrivée de cette nouvelle machine nous aidera à maintenir le niveau de qualité des opérations que nous avons pu atteindre à ce jour et continuer à réduire encore plus  le temps d’escale des navires. Ce dernier aspect important est un de ceux sur lesquels nous nous sommes concentrés depuis notre prise de fonction, dans un laps de temps relativement court, l’ensemble ayant un impact positif et progressif sur le trafic maritime conteneurisé à Madagascar »

“Il est également important de mentionner dans ce contexte,” continue-t-il “que depuis notre prise en charge des opérations, nombreux sont les autres aspects tenant lieu de support que nous avons améliorés et qui exercent une influence positive sur le trafic maritime en général; à l’exemple de la sécurité qui a connu un changement radical et ayant permis au port de Toamasina d’être considéré d’un  niveau élevé par le gouvernement Américain ; de la même manière, les compagnies de navigation sont actuellement les grands bénéficiaires des échanges d’informations par fichiers électroniques. Tous ces développements représentent des étapes importantes et reflètent la coordination positive des initiatives de modernisation entre nous –même, l’autorité portuaire, les autorités douanières et toutes les autres entités concernées.